Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 février 2010 7 07 /02 /février /2010 17:44

Partager cet article

Repost 0

commentaires

mata 20/02/2010 12:01



je ne connais malheureusement pas cette Pipelina, mais bientôt la suite, je n'ai pas eu beaucoup de temps, mais j'y travaille ce we  ciao!



alex 19/02/2010 07:53


petite question pour embêter et obliger à continuer:
est ce que l'héroine peut être la fillette qui a grandie dans le filme la "pipelina" ?
Amitié et bon fin de semaine au milieu des gommes et des crayons


emelire 15/02/2010 23:41


ben écoute si tu viens j'espère qu'on pourra se rencontrer ;o)


mata 13/02/2010 12:53


ok si je viens je te previens et je t'amène des dessins, mais je crains que tu ne sois déçue, ç'est tout sale sur des feuilles de papier machine, c'est prévu qu'on aille à paris cette année mais
rien n'est plus probable ou improbable et ceci jusqu'à ce qu'on y aille ou pas, mais dans les 2 cas ça me ferait plaisir de te rencontrer


emelire 12/02/2010 11:08


elle est fascinante cette page. Je ne sais pas combien elle mesure en réalité, il y a tellement de trucs à voir, ça mériterait d'être vu en + grand. ça me fait penser à jérôme bosch, plein de
petits trucs à voir partout, et ce sujet de la mort et d'en rire ou d'en plaisanter, de la mort et du jeu, de l'arrivée d'un-e vivant-e dans la mort, etc. Le mouvement général vers le haut est
vraiment bien ! ça m'a toujours fait un peu rire ce paradoxe entre mort/enterrement et mort/ciel, le plus bas et le plus haut, et les humain-es vivantes en sandwiche entre tout ça, les corps sous
leurs pieds et les âmes qui les observent d'en haut !!! bon maintenant avec l'autre manière de traiter les corps (les gens demandent de + en + l'incinération) c'est une approche encore toute
différente, il y a aussi cette idée de vers le haut, fumée, et des cendres en terre ou ailleurs (quoique maintenant ce soit règlementé), ou avec soi. enfin voilà ce à quoi ton tableau me fait
penser, celui là j'aurais aimé le voir "en vrai" ... peut être un jour si tu passes sur Paris !